Cinealma2015

Pour sa dixième édition, le festival carrossois qui rend hommage au cinéma méditerranéen avait bien évidemment concocté un programme de tout premier choix marqué par de nombreuses surprises. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un bel anniversaire et une merveilleuse réussite ! Près de 5500 spectateurs ont assisté aux projections des 36 films de cette édition 2015. Parmi ces longs métrages venus d’une quinzaine de pays méditerranéens, 8 inédits et 7 avant-premières étaient programmés. L’occasion pour les spectateurs de découvrir des œuvres cinématographiques qu’ils n’auront pas forcément l’occasion de voir ailleurs !

Pour cette 10e édition, il y eut donc de belles surprises. À commencer par cette incroyable soirée des Mille et une nuits. Pour la première fois, il était possible de voir dans son intégralité et dans la continuité les trois volets du film de Miguel Gomes (dont la durée totale est de 6h23). Cinéalma a réussi le tour de force de diffuser les trois long-métrages à la suite.
Autre instant d’émotion : l’hommage au réalisateur grec Théo Angelopoulos, disparu en 2012 pendant le tournage de son dernier film. La projection de L’apiculteur s’est déroulée en présence de son épouse.

Fidèle à sa tradition, Cinéalma a également permis des rencontres et des débats entre le public et les acteurs et réalisateurs. Lorsqu’ils ne pouvaient être présents physiquement, certains l’étaient par écrans interposés, via des vidéos et des liaisons skype (Ida Panahandeh, Carlos Saura…)

Cette année, le public (venu de tout le département et composé à 40% d’habitants de Carros et villages alentours) est passé par toutes les émotions, jusqu’au film de clôture Le fils de Saül, de Laszlo Nemes, primé au festival de Cannes et qui traite de manière poignante du terrible sujet de la Shoah. Des films grand public aux films destinés à un public plus cinéphile, en passant par les séances scolaires, Cinéalma a procuré des émotions à tout le monde. Le public a notamment apprécié l’ambiance de ce festival, une ambiance qu’il ne retrouve pas ailleurs : simple, chaleureux, bien organisé et au cours duquel on peut à la fois s’enrichir, échanger et se détendre.

Impossible enfin de conclure cette dixième édition sans rendre hommage à l’investissement des bénévoles de l’association Cinéactions qui assurent l’organisation de cet événement, en partenariat avec la ville de Carros. La prochaine édition aura lieu du 14 au 23 octobre 2016.