sanglier

Il est rappelé que tout riverain qui donne de la nourriture aux sangliers porte atteinte au Code de l’Environnement et au Schéma départemental de gestion cynégétique du sanglier dans les Alpes-Maritimes, approuvé par arrêté préfectoral. Ce comportement non encadré peut conduire à une concentration assidue de ces animaux sur certains secteurs, gravement préjudiciable aux pratiques agricoles, aux propriétés privées et à la sécurité publique.

Ce comportement est passible d’une contravention de 4e classe pouvant aller jusqu’à un montant de 750€.