Comités d'usagers : au plus près des préoccupations

Évaluer les forces et les faiblesses d’un service et ainsi permettre son amélioration. Tel est l’objectif numéro un des comités d’usagers, un autre outil de démocratie participative mis en place par la municipalité. Dans ces réunions de travail, les responsables ou les représentants d’un service sont en effet présents autour de la table. L’objectif : établir un dialogue « en direct » avec les usagers, sous la houlette du maire et des élus en charge de la délégation concernée. Le premier comité d’usagers portait sur le transport et les déplacements. L’occasion pour les usagers de faire remonter leurs attentes et surtout les difficultés rencontrées au quotidien. « Mon fils n’a pas de bus direct pour étudier à Sophia-Antipolis », « J’aimerais éviter de faire un long aller-retour sur la zone industrielle quand je prends mon bus pour aller de Nice à Carros »… Ces témoignages et bien d’autres encore ont permis de pointer quelques dysfonctionnements dont se plaignent certains usagers. Élus et représentants des services de transports ont pris des notes et répondu à quelques questions. D’autres réunions auront lieu prochainement.